Lecture ......

Publié le 30 Mai 2011

 

Je vous fais aujourd'hui un petit topo de mes dernières lectures ....

2682920535_fdaa0f8118.jpg

Tout d'abord un livre qui m'a beaucoup plu ,

De l'eau pour les éléphants de Sara GRUEN

Durant la Grande Dépression, dans les années 1930, les trains des petits cirques ambulants sillonnent les États-Unis. Jacob Jankowski, orphelin sans le sou, saute à bord de celui des frères Benzini et de leur « plus grand spectacle du monde ». Embauché comme soigneur, il va découvrir l’envers sordide du décor. Tous, hommes et bêtes, sont pareillement exploités, maltraités.

J'ai aimé l'idée de partir des souvenirs d'un vieil homme qui a connu les premiers cirques aux USA dans la période de la prohibition pour en arriver à une oeuvre pleine de charme sur le temps qui passe. 

Ensuite  l'ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon

En 1945, un libraire de Barcelone initie son fils au cimetière des livres oubliés, une bibliothèque très spéciale où chaque nouveau membre doit adopter un ouvrage et s’engager à le défendre toute sa vie. Daniel choisit L’Ombre du vent d’un certain Julian Carax. Prenant à coeur sa mission, il découvre qu’un autre lecteur tente de faire disparaître l’oeuvre de Carax. 

Chaque livre a une âme. "L'âme de celui qui l'a écrit et l'âme de ceux qui l'ont lu, ont vécu et rêvé avec lui." Le roman démarre donc par la rencontre de deux âmes, celle d'un romancier mystérieusement disparu et celle d'un jeune garçon de dix ans, qui va, jusqu'à l'âge d'homme, essayer de retrouver sa trace.  Joli point de départ ! 

J'ai aussi beaucoup aimer :

Les enfants de la liberté de Marc Levy

dont voici un extrait ...

« Jeannot, Tu leur diras de raconter notre histoire, dans leur monde libre. Que nous nous sommes battus pour eux. Tu leur apprendras que rien ne compte plus sur cette terre que cette putain de liberté capable de se soumettre au plus offrant. Tu leur diras aussi que cette grande salope aime l'amour des hommes, et que toujours elle échappera à ceux qui veulent l'emprisonner, qu'elle ira toujours donner la victoire à celui qui la respecte sans jamais espérer la garder dans son lit. Dis-leur Jeannot, dis-leur de raconter tout cela de ma part, avec leurs mots à eux, ceux de leur époque. Les miens ne sont faits que des accents de mon pays, du sang que j'ai dans la bouche et sur les mains.

Une histoire poignante qui nous plonge ou re-plonge dans l'Histoire. On apprend de manière "romancée" comment s'est mise en place la résistance. 

 et pour finir j'ai lu et aimer lire :

 Elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay

Paris, juillet 1942 : Sarah, une fillette de dix ans qui porte l’étoile jaune, est arrêtée avec ses parents par la police française, au milieu de la nuit. Paniquée, elle met son petit frère à l’abri en lui promettant de revenir le libérer dès que possible.
Paris, mai 2002 : Julia Jarmond, une journaliste américaine mariée à un Français, doit couvrir la commémoration de la rafle du Vél d’Hiv.
Soixante ans après, son chemin va croiser celui de Sarah, et sa vie changer à jamais.
Elle s’appelait Sarah, c’est l’histoire de deux familles que lie un terrible secret, c’est aussi l’évocation d’une des pages les plus sombres de l’Occupation.

c'est un livre émouvant , haletant dont on ne sort pas sans s'interroger sur ce que "nous" aurions fait ....

Si un de ces livres semble vous plaire je vous en souhaite Bonne lecture ... :-)

Rédigé par autraversdumiroir.over-blog.com

Publié dans #Lectures....

Repost 0
Commenter cet article